Bactéries intestinales, signal d'alerte face a une alimentation déséquilibrée et signe d'alerte précoce du diabète

Des chercheurs de l’Inserm en lien avec des scientifiques de l’Imperial Collège de Londres, viennent de montrer, chez la souris, que la composition du microbiote intestinal peut prédire la façon dont l’organisme va répondre à une alimentation déséquilibrée, rendant l’animal plus à risque de devenir obèse, ou de développer des affections comme le diabète ou les maladies cardio-vasculaires.

Lire la suite

L'intelligence artificielle de Google peut déceler les cellules cancéreuses de la prostate avec une précision de 70%

Selon le National Cancer Institute , environ un homme sur neuf aux États-Unis va développer un cancer de la prostate au cours de sa vie , et plus de 2,9 millions de patients chez qui un tel diagnostic a été diagnostiqué sont toujours vivants. Et du point de vue du traitement, cela a tendance à être problématique – le cancer de la prostate est souvent non agressif, ce qui rend difficile de déterminer quelles procédures, le cas échéant, pourraient être nécessaires.

Lire la suite

Les ampoules à économie d’énergie provoquent l’anxiété, les migraines, et même le cancer

Dans un effort pour économiser de l’énergie et de l’argent, beaucoup de gens ont commencé à remplacer leurs vieilles ampoules standard par des ampoules à économie d’énergie.Mais saviez-vous que ces nouvelles ampoules sont si toxiques que l’Agence de la Protection de l’Environnement a créé un protocole d’urgence pour le cas où vous en casseriez une?Lorsque ces ampoules à économie d’énergie se cassent, elles libèrent une concentration maximum admissible de mercure dans l’air 20 fois plus élevée que les ampoules standard.

Lire la suite

SNV : Pathologie du cornet nasal inférieur : Examen et évaluation critique de diverses techniques

Au cours des 130 dernières années, au moins 13 techniques chirurgicales ont été utilisées pour traiter l’hypertrophie du cornet inférieur. Cet article passe en revue et analyse de manière critique ces méthodes. Notre revue de la littérature a révélé un sérieux manque de recherche qualifiée. Très peu de résultats d’opérations randomisés prospectifs comparatifs.
À notre avis, le but de la chirurgie du cornet inférieur devrait être de réduire les plaintes tout en maintenant la fonction. Il découle de ce qui précède qu’apparemment, l’électrocautérisation, la chimie caustique, la turbinectomie (sous-total), la cryochirurgie et la chirurgie au laser en surface ne doivent pas être utilisées, car ces technologies sont trop destructives.

Lire la suite

GABA, un Neurotransmetteur important

L’acide ϒ-aminobutyrique ou GABA fait partie de ces acides aminés de structure simple, mais dont le rôle est essentiel dans le monde vivant. Neurotransmetteur de formule C4H9NO2, il module l’activité du système nerveux central (SNC), inhibiteur à l’âge adulte et excitateur du développement embryonnaire chez l’Homme.

Lire la suite

Risque de cancer du pancréas lié aux bactéries buccales

Les patients atteints de cancer du pancréas sont connus pour être sensibles à la maladie des gencives (parodontite), des caries, et une mauvaise santé bucco-dentaire en général. Cette vulnérabilité a conduit l’équipe de recherche à rechercher des liens directs entre la constitution de bactéries entraînant une maladie buccale et le développement subséquent du cancer du pancréas, une maladie qui échappe souvent au diagnostic précoce

Lire la suite

Une mauvaise santé dentaire accentue le risque d’AVC et de Pneumonie bactérienne

Une mauvaise hygiène bucco-dentaire accentue le risque d’AVC. Une personne qui souffre de gingivites non soignées finira, avec l’âge, par développer une parodontite, une maladie infectieuse. C’est-à-dire que l’inflammation qui, au départ, touchait seulement la gencive va gagner tout le tissu, y compris osseux, autour de la dent. Lorsqu’elle est chronique, la parodontite est associée à une inflammation prolongée, dont les effets négatifs affectent tout l’organisme et qui peut se traduire par une augmentation du risque de maladies cardiovasculaires.

Lire la suite

Le magnésium pour éviter le déclin de la mémoire

le magnésium. Le rôle central de cet élément pour stabiliser nos connexions nerveuses est connu depuis longtemps, mais les chercheurs étaient confrontés à un problème : comment augmenter sa concentration dans le cerveau alors que tout excès dans l’alimentation se trouve vite éliminé dans les urines ? Des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) américain ont cherché un produit qui pouvait faciliter l’absorption du magnésium par l’organisme et son passage dans le cerveau. Et ils ont fini par trouver : ils annoncent dans la revue «Neuron» que, allié à l’acide L-thréonique, le magnésium peut atteindre des concentrations supérieures de 10% à la normale dans le cerveau.

Lire la suite

Articles et Pages Phares

Abonnez-vous !

    tempus efficitur. vulputate, amet, id venenatis, libero et, risus dolor commodo Sed