De Pythagore à Einstein tout est nombre – Nathalie-Deruelle

Présentation de l’éditeur

La théorie d’Einstein de la gravitation, plus connue sous le nom de relativité générale, a maintenant 100 ans. Pour en montrer toute la grandeur, cet ouvrage brosse un tableau des 25 siècles qui précédèrent son avènement.
Replacer la relativité générale dans le contexte de la physique et des mathématiques de son temps permet de comprendre pourquoi elle supplanta la loi de Newton de l’attraction universelle et d’appréhender le changement profond qu’elle a apporté à notre perception de l’espace et du temps. Il est nécessaire de chercher ses racines très haut, dans la révolution scientifique du XVIIe siècle, qui elle-même résulte des blocages auxquels se heurtait la science d’alors, héritée des Grecs.

 

Ce livre met l’accent sur les liens profonds qui unissent physique et mathématiques depuis Pythagore, et sur leurs développements parallèles. Il met en valeur la puissance créatrice des géants de la science qui, guidés certes par l’observation et l’expérience, posent néanmoins librement des hypothèses, bâtissent des théories, les élaguent, créent ainsi une trame du réel, une “réalité physique”, qu’il faut ensuite ancrer dans le monde des phénomènes par des expérimentations interrogeant la nature de façon bien ciblée.

[download id=”216832″]

Biographie de l’auteur

Nathalie Deruelle est directeur de recherche au CNRS, actuellement membre du laboratoire AstroParticule et Cosmologie de l Université Paris 7-Denis Diderot, et également professeur affilié à l’Institut Yukawa de Kyoto. Elle a enseigné la relativité générale pendant de nombreuses années à l’École Polytechnique et à l’École Normale Supérieure. Elle a publié Théories de la Relativité (coll. Échelles) en collaboration avec Jean-Philippe Uzan.
[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]