Bactéries intestinales, signal d'alerte face a une alimentation déséquilibrée et signe d'alerte précoce du diabète

Des chercheurs de l’Inserm en lien avec des scientifiques de l’Imperial Collège de Londres, viennent de montrer, chez la souris, que la composition du microbiote intestinal peut prédire la façon dont l’organisme va répondre à une alimentation déséquilibrée, rendant l’animal plus à risque de devenir obèse, ou de développer des affections comme le diabète ou les maladies cardio-vasculaires.

Lire la suite