L’actualité nous rappelle sans cesse que la médecine n’est pas infaillible et pire, même, que l’industrie pharmaceutique n’est pas toujours bien intentionnée et qu’elle n’hésite pas à jouer avec nos vies ! Scandale des prothèses PIP, drame du Médiator, affaire de la pilule Diane 35…etc !
Pourquoi ces erreurs médicales sont-elles arrivées ? Que peuvent espérer les victimes ? Fait-on trop confiance aux médecins ? 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ces affaires très médiatisées provoquent l’émoi et l’indignation mais elles ne sont que la partie émergée de l’iceberg. La partie la plus visible, car des erreurs médicales il y en a chaque jour dans notre pays. Timéo, deux ans et demi, est handicapé à plus de 80%. Il ne peut plus parler et a du mal à coordonner ses mouvements. Ce lourd handicap n’a rien à voir avec une maladie génétique, il le doit à une erreur médicale lors de sa naissance. Marjorie a pris un médicament utilisé par plus de 5 millions de femmes en France : la pilule.

Un matin, terrassée par un mal de tête violent, elle fait un Accident Vasculaire Cérébral. Julien est entré à l’hôpital pour une simple luxation de la clavicule. Une blessure sans gravité. Et pourtant, pendant l’opération, il a failli perdre son bras… Philippe, 69 ans, a contracté une maladie nosocomiale au bloc opératoire. Il se bat depuis 4 ans pour obtenir réparation. Pour Isabelle, porteuse de prothèses PIP, le combat est proche de la fin : elle se rend au procès à Marseille qu’elle attend depuis si longtemps .

PS Laure Pouliquen : Sans oublier le SNV [Syndrome du Nez Vide] Pathologie iatrogène chronique invalidante consécutif à une intervention chirurgicale pratiquée par les ORL (TURBINECTOMIE) totale OU partielle + lire autre article SNV

Pour citer cet article : "Quand la Médecine dérape," in Laure Pouliquen Officiel, 30/10/2016, https://laurepouliquen.fr/quand-la-medecine-derape/,Laure POULIQUEN.

Articles recommandés