Comment la mafia napolitaine a fait exploser les cas de cancers

Comment la mafia napolitaine a fait exploser les cas de cancers

Comment la mafia napolitaine a fait exploser les cas de cancers

LE TRIANGLE DE LA MORT : Ces dernières années, les médecins italiens ont constaté une recrudescence des cas de cancer dans la région de Naples. Ils ont fini par faire le lien avec les déchets industriels toxiques enfouis dans les sols de la Campanie depuis des décennies par les syndicats du crime organisé.

Protocole d’un scandale environnemental aux conséquences tragiques.

Quelques jours avant ma visite à l’hôpital Sant’Anna et San Sebastian de Caserte, les médecins ont reçu un petit garçon de onze ans qui se plaignait de maux de tête. Ils craignaient le pire et, de fait, le diagnostic leur a très vite donné raison : l’enfant avait une tumeur au cerveau.

Un de plus. Il était trop tôt pour délivrer un pronostic, trop tôt pour réconforter les parents, totalement pris au dépourvu. Dans cette petite ville où les médecins n’avaient que rarement eu à traiter des enfants atteints de cancer – et moins encore d’une tumeur cérébrale –, ces cas tragiques se succèdent désormais mois après mois.

Trop de jeunes patients décèdent. Certains sont des nourrissons qui, à peine sortis du ventre de leur mère, sont déjà rongés par la maladie. Et puis il y a toutes ces femmes qui ont développé bien trop tôt un cancer du sein, tous ces hommes qui présentent un cancer du poumon, alors qu’ils n’ont jamais fumé.

Et aussi tous ces enfants nés trisomiques, bien que leur mère soit relativement jeune. De petites fumerolles s’échappent de terre

NAPLES_Dechets toxiques

NAPLES_Dechets toxiques

Que se passe-t-il donc dans cette région de Campanie, au nord de Naples, que l’on appelle désormais le triangle de la mort ?

Pour les habitants, la réponse se trouve sans doute à cinq kilomètres de là, dans une ancienne carrière de pierre, près de la ville historique de Maddaloni. Enzo Tosti, un énergique éducateur de 57 ans, m’emmène sur les lieux. Il suit lui-même un traitement depuis cinq mois, m’explique-t-il, car ses analyses sanguines ont révélé un taux anormalement élevé de dioxine. “J’ai pensé aller m’installer ailleurs, pour ma santé, mais où voulez-vous que j’aille ? Chez moi, c’est ici”, soupire-t-il. Carte : Google Maps. En descendant de voiture, il se couvre la bouche d’une main et m’ordonne de me dépêcher.

Le sol est jonché d’ordures : des sacs en plastique, des pots de peinture, des bouteilles de verre…

D’un pas mal assuré, j’essaie tant bien que mal de suivre mon guide sur ce terrain crevassé et criblé de nids-de-poule. En contrebas, une odeur âcre de produits chimiques nous prend à la gorge et de petites fumerolles s’échappent de terre. D’un signe de la main, Tosti coupe court à mes questions : “On parlera dans la voiture !” Sur le chemin du retour, il me raconte comment la mafia locale a déversé ici d’énormes quantités de déchets industriels contaminés, puis, contre toute attente, a obtenu a posteriori des autorisations pour ces dépôts. Il s’agit pourtant de substances toxiques, abandonnées au beau milieu de terres agricoles fertiles, tout près d’un concessionnaire automobile, de salles de loto et de magasins de meubles, et à quelques centaines de mètres d’une ville de 39 000 habitants.

Une enquête judiciaire est en cours depuis 18 mois, mais ici, personne ne s’attend à ce qu’elle débouche sur des inculpations. Boire Naples et mourir Car ce cas est loin d’être isolé. Cette région d’Italie, qui passait autrefois pour un paradis, compte des milliers de décharges sauvages : dans des canaux et des grottes, des carrières et des puits, sous des champs et des collines, sous le bitume des routes et dans des sous-sols de maisons…

Selon un repenti de la mafia, pendant des années, les entreprises du Nord industrialisé ont préféré verser des sommes dérisoires au crime organisé pour se débarrasser illégalement de leurs déchets, plutôt que de payer le prix du marché pour les faire traiter dans les règles. La Camorra, organisation mafieuse qui opère dans toute la Campanie, a ainsi contaminé une grande partie de son propre fief, en dispersant un peu partout des métaux lourds, des solvants et des composés chlorés. Les effets dramatiques de son inconséquence commencent tout juste à se faire sentir.

L’histoire de ces dépôts d’ordures illégaux est une tache sur l’Italie, et révèle la face sombre du capitalisme.

L’Etat est accusé de complicité, et la police, la classe politique et le pouvoir judiciaire sont soupçonnés d’avoir couvert ces pratiques.

Médecins et scientifiques voient dans cette pollution un parfait exemple d’“exposomique” – nouvelle discipline qui étudie les effets délétères des expositions environnementales sur la santé. Tout commence en 1980 Les origines de cette histoire remontent au séisme qui, en novembre 1980, a […] Ian Birrell

source : CourrierInternational

Pour citer cet article : Laure POULIQUEN, "Comment la mafia napolitaine a fait exploser les cas de cancers," in Laure Pouliquen Officiel, 16/04/2017, https://laurepouliquen.fr/comment-la-mafia-napolitaine-fait-exploser-les-cancers/.
Secrets de Longévité

Secrets de Longévité

Épargnés par le cancer, le diabète et Alzheimer, des hommes et des femmes de petite taille intriguent les chercheurs qui tentent de repousser les maladies survenant avec l’âge.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une captivante enquête sur les mécanismes du vieillissement par les réalisateurs de Mâles en péril.Dans une vallée reculée du sud de l’Équateur, le docteur Jaime Guevara rencontre un jour une population d’hommes et de femmes de petite taille, 1 mètre 20 en moyenne, et observe qu’ils n’ont ni le diabète ni le cancer. Il publie ses observations mais personne ne le croit… Valter Longo, lui, dirige des recherches sur le vieillissement à l’université de Los Angeles.

Son but : repousser les limites de la longévité.

Il étudie notamment une levure qui vit dix fois plus longtemps que la normale. Rapporté à l’homme, cela équivaudrait à huit cent années supplémentaires… Les routes de ces deux hommes vont se croiser – c’est le début d’une grande aventure scientifique.

Par quels mécanismes les petits hommes équatoriens sont-ils protégés de certains maux ? De Quito à Los Angeles, en passant par Tel-Aviv, le film suit pas à pas le cheminement d’une recherche révolutionnaire pour la compréhension et la prévention de maladies comme le cancer. Et dessine en pointillé les voies pour vivre en bonne santé… le plus longtemps possible.
Réalisateurs : Sylvie Gilman, Thierry De Lestrade, Producteurs : VIA DÉCOUVERTES, ARTE FRANCE

Pour citer cet article : Laure POULIQUEN, "Secrets de Longévité," in Laure Pouliquen Officiel, 06/04/2017, https://laurepouliquen.fr/secrets-de-longevite/.

L’huile De Noix De Coco  et ses bienfaits sur l’organisme

L’huile De Noix De Coco et ses bienfaits sur l’organisme

L’huile De Noix De Coco, ses bienfaits sur votre Santé

MAJ le 15 avril  2017

L’huile de noix de coco est très utilisée dans les pays tropicaux particulièrement en Inde, au Sri Lanka, en Thaïlande, aux Philippines etc., qui ont une production abondante d’huile de noix de coco. À un moment donné, l’huile était aussi populaire dans les pays occidentaux comme les États-Unis et le Royaume Uni, mais il y avait une campagne de propagande forte dans les années 1970 propagée par l’industrie de l’huile de maïs et de soja contre l’huile de noix de coco.

 

On a considéré l’huile de noix de coco comme nuisible pour le corps humain en raison de sa haute teneur en matières grasses saturées jusqu’à la dernière décennies (les années 2000) où les gens ont commencé à remettre en question les affirmations de la propagande. Nous allons voir en détails les effets de l’huile de noix de coco sur notre organisme.

 

Comment L’acide Laurique Est-Elle Utilisée Par Notre Organisme?

Le corps humain convertit l’acide laurique en monolaurine, qui est supposé être utile dans le traitement de virus et de bactéries qui causent des maladies comme l’herpès, la grippe, le cytomégalovirus et même le VIH. Il aide aussi à lutter contre les bactéries nuisibles comme la Listeria monocytogènes et l’helicobacter pylori et protozoaires nuisible comme la giardia lamblia.

 

De par ses nombreux bienfaits, l’huile de noix de coco, bien que son mécanisme exact d’action soit inconnu, a été largement utilisé dans l’Ayurveda, le système médicinal indien traditionnel. Le Centre de recherche de Coco a compilé une liste des avantages potentiels de l’huile de noix de coco dans la médecine tant traditionnelle que moderne.

Avant de voir les avantages de l’huile de noix de coco plus en détail, nous devons d’abord comprendre sa composition.

 

Composition D’huile De Noix De Coco:

Plus de quatre-vingt-dix pour cent d’huile de noix de coco est constitué de graisses saturées (Ne vous affolez pas! Ce n’est pas aussi mal que cela ne puisse paraître, lisez jusqu’à la fin de cette revue pour une vision plus positive), avec des traces très variables d’acides gras, comme des acides gras mono-insaturés et des acides gras polyinsaturés. L’huile de noix de coco vierge en est similaire.

Acides Gras Saturés: La plupart d’entre eux sont des triglycérides de chaînes moyens, qui sont censés bien s’adapter à l’organisme. L’acide laurique est le principal composant, représentant plus de quarante pour cent du total, suivi par l’acide caprique, l’acide caprylique, l’acide myristique et palmitique.

 Acides Gras Polyinsaturés : L’acide linoléique.

Acides Gras Mono-Insaturés : L’acide oléique.

Polyphénols : La noix de coco contient de l’acide gallique, que l’on connaît aussi sous le nom d’acide phénolique. Ces polyphénols sont responsables du parfum et du goût de l’huile de noix de coco. L’huile de noix de coco vierge est riche en ces polyphénols.

Les quelques dérivées d’acide gras comme les bétaïnes, l’éthanol amide, les éthoxylates, les esters gras, les polysorbates gras, les mono glycérides et les esters de polyol.

Des chlorures gras, le sulfate d’alcool gras et le sulfate d’éther d’alcool gras, lesquelles sont dérivées d’alcools gras.
De la Vitamine, vitamine K et minéraux comme le fer.

 

Soin Capillaire:

Coco

L’huile De Noix De Coco, ses bienfaits sur la Santé

L’huile de noix de coco est une des meilleures substances nutritives naturelles pour vos cheveux. Elle contribue à une bonne croissance des cheveux et leur donne une qualité brillante. Elle est aussi très efficace contre la perte de protéine, ce qui peut donner des apparences peu attrayantes ou de désagréments diverses dans vos cheveux.

L’huile de noix de coco est largement utilisée dans le sous-continent indien pour le soin capillaire. La plupart des personnes dans ces pays l’appliquent sur leurs cheveux chaque jour après le bain ou la douche. C’est un excellent après-shampooing et un accélérateur de repousse. Elle fournit aussi les protéines essentielles exigées pour nourrir et guérir les cheveux abîmés. Des recherches indiquent que l’huile de noix de coco fournit la meilleure protection capillaire contre la fatigue d’hygral.

 

 En massant régulièrement votre tête avec l’huile de noix de coco, vous pouvez être sûr que votre cuir chevelu sera sans pellicules, même si celui-ci est sec en permanence. Elle protège aussi vos cheveux des poux et des lentes.

L’huile de noix de coco est donc un très bon soin capillaire et est utilisée dans la fabrication d’après-shampooings divers ainsi que des crèmes anti-pelliculaires. L’huile de noix de coco est appliquée normalement pour le soin capillaire.

 

Maladies Cardiaques

Il y a beaucoup de rumeurs soutenant que l’huile de coco est mauvaise pour le cœur à cause de sa forte teneur en gras saturées. En réalité, elle lui est plutôt bénéfique. Elle contient environ 50 % d’acide laurique, qui aide à prévenir activement divers problèmes cardiaques comme le taux élevé de cholestérol et l’hypertension artérielle. La présence de graisses saturées dans l’huile de noix de coco n’est pas aussi nuisible que ceux vous trouvez généralement dans des huiles végétales. L’huile de noix de coco ne fait pas augmenter le niveau de LDL et réduit les cicatrices de blessures ainsi que les dégâts artérielles. Elle aide donc à prévenir l’athérosclérose.

 

Soin De La Peau

L’huile de noix de coco est aussi une excellente huile de massage. Elle agit comme une crème hydratante efficace sur tous les types de peau, y compris la peau sèche. L’avantage de l’huile de noix de coco sur la peau est comparable à celui de l’huile minérale. Heureusement, contrairement à cette dernière, il n’y a aucune crainte d’effets secondaires négatifs. L’huile de noix de coco est donc une solution sûre pour empêcher la sécheresse et l’irritation de la peau. Elle retarde aussi l’apparence de rides et l’affaissement de la peau qui qui surviennent en vieillissant.

 

L’huile de noix de coco aide aussi dans le traitement des problèmes de peau divers dont le psoriasis, la dermatite, l’eczéma et bien d’autres. C’est exactement pour cette raison que l’huile de noix de coco est l’ingrédient de base des divers produits de soin corporels comme les savons, les lotions et les crèmes utilisées pour soigner la peau. L’huile de noix de coco aide aussi dans la prévention du vieillissement prématuré et des maladies dégénératives en raison de ses propriétés d’antioxydant connues.

 

Perte De Poids

L’huile de noix de coco est très efficace pour perdre du poids. Elle contient des acides gras de chaînes courtes ou moyennes, qui aident à enlever le poids en excès. Elle est aussi facile à digérer et aide dans le bon fonctionnement de la thyroïde et du système endocrine. En outre, elle augmente le taux métabolique du corps en se débarrassant de la pression sur le pancréas, brûlant ainsi plus d’énergie, aidant ainsi les personnes obèses et en surpoids à perdre le superflu. Les gens vivants dans les zones côtières tropicales, qui utilisent l’huile de noix de coco chaque jour comme leur huile de cuisine primaire, ne sont pas forcément imposants, obèses ou en surpoids.

 

Le Système Immunitaire

L’huile de noix de coco est aussi bonne pour le système immunitaire. Elle renforce celui-ci car elle contient des lipides antimicrobiens, de l’acide laurique, de l’acide caprique et de l’acide caprylique qui ont des propriétés antifongiques, antibactériennes et antivirales. Le corps humain convertit l’acide laurique en monolaurine. La recherche a montré que cette conversion était un moyen efficace de traiter les virus et les bactéries responsables des maladies telles l’herpès, la grippe, le cytomégalovirus et même le VIH. L’huile de noix de coco aide à combattre les bactéries nuisibles comme la listériose monocytogenes et helicobacter pylori et protozoa nuisible comme giardia lamblia.

 

Digestion

Les bienfaits internes de l’huile de noix de coco se produisent principalement en raison de son utilisation comme l’huile de cuisine. L’huile de noix de coco aide à améliorer le système digestif et empêche ainsi les problèmes d’estomac et de digestion incluant l’irritation du côlon. La présence de graisses saturées dans l’huile de noix de coco a des propriétés antimicrobiennes et aide à traiter des bactéries diverses, des moisissures et des parasites qui peuvent causer l’indigestion. L’huile de noix de coco contribue aussi dans l’absorption de d’autres substances nutritives comme des vitamines, des minéraux et des acides aminés.

 

Candida

La noix de coco a été désignée pour empêcher et même guérir la Candida. Il fournit le soulagement de l’inflammation causée par celle-ci, tant externe qu’interne. Sa concentration en humidité empêche l’irritation et le pelage de la peau. De plus, contrairement à d’autres traitements pharmaceutiques contre la Candida, les effets de l’huile de noix de coco sont progressifs et ne sont pas brutaux ou brusques, ce qui donne au patient le temps nécessaire pour s’habituer aux symptômes de manque ou aux Réactions Herxheimer (le nom donné aux symptômes accompagnant le rejet par l’organisme des toxines produites pendant l’élimination de ces microbes). Mais, dans le traitement de ce problème, les personnes devraient systématiquement et progressivement augmenter leurs dosages d’huile de noix de coco et éviter d’en prendre en grande quantité dès le début.

 

 La Candida, aussi connue sous le nom de Candidose systémique, est une maladie sérieuse causée par la croissance excessive et non contrôlée de levure appelée Candida Albicans dans l’estomac. Cette levure est plus ou moins présente dans notre estomac, mais elle ne manifeste pas d’effets indésirables lorsque sa croissance est contrôlée par les bactéries bénéfiques qui y résident également. La croissance incontrôlée de levure peut être due à plusieurs raisons. Par exemple, à causes des bactéries destructives ou l’utilisation d’antibiotiques qui sert à l’élimination de ces bactéries qui peuvent engendrer un déséquilibre bactérien et vont développer un problème comme la Candida. La détoxification ou le lavage de votre estomac avec des médicaments ou l’utilisation excessive de laxatifs chimiques ou encore l’ingestion de matière toxique peut causer l’accumulation de levure ou de microbes pour démarrer une croissance très rapide et pouvant mener à la Candida.

Les Symptômes de la candidose :

 

Les symptômes de la Candida peuvent être une infection dans les organes génitaux, dans la voie urinaire, dans la vessie, dans l’estomac, dans les intestins, au niveau de l’oreille, du nez et de la gorge. Cela provoque la sécheresse de la peau et sa démangeaison, des inflammations dans les organes internes et de la peau, une irritation et une peau pelée (particulièrement sur le cuir chevelu), des troubles digestifs et excrétoires ainsi que des problèmes de cheveux et d’ongles.

 

Cette maladie est très commune en Europe et en Amérique, probablement en raison du froid et du climat humide ainsi que la préparation des aliments générale, du stockage et des habitudes de consommation. En ces lieux, une grande partie de la nourriture est composée d’aliments qui, d’une certaine façon ou d’une autre, sont traités avec de la levure ou sont fermentés. Par exemple, le pain, d’autres produits cuits, le fromage et par-dessus tout, le vin et d’autres boissons alcoolisées, représentent une grande partie de l’alimentation dans ces parties du monde. Cela favorise l’apparition de la Candida Albicans dans l’organisme.

 

Les divers acides gras contenus dans l’huile de noix de coco sont bénéfiques dans la neutralisation des effets de ces habitudes et peuvent être utilisées pour traiter la Candida.

 

L’acide Caprique est une chaîne moyenne d’acide gras (une graisse saturée) présente dans l’huile de noix de coco et a des propriétés antimicrobiennes, antivirales et anti-mycosiques. Ce même acide gras est présent dans le lait maternel et protège le bébé contre les infections bactériennes, virales et fongiques. Dans l’organisme, il réagit avec de certaines enzymes sécrétées par d’autres bactéries, qui le convertissent par la suite dans un agent antimicrobien puissant, mono caprin. Dans l’utilisation systématique l’huile de noix de coco comme un traitement pour la Candida, l’acide caprique est aussi très efficace contre l’accumulation de levure.

L’acide Caprylique, Acide Caproïque, Acide Myristique Et L’acide Laurique sont tous présents dans l’huile de noix de coco et ont les propriétés antimicrobiennes et antimycosiques qui aident à l’élimination de la Candida albicans. L’acide laurique est une graisse saturée un acide gras à chaîne moyenne qui forme une substance appelée monolaurine quand il se trouve en réaction avec des enzymes. Cette monolaurine est un antibactérien puissant et un tueur de champignons.

Guérison Et Infections

Quand on l’applique sur les parties infectées, l’huile de noix de coco forme une couche chimique sur la zone du corps concernée qui protège de la poussière, de l’air, des microbes, des bactéries et des virus. L’huile de noix de coco est vraiment efficace sur les bleus car elle accélère le processus de guérison des tissus endommagés.

Infections: L’huile de noix de coco est très efficace contre une variété d’infections en raison de ses propriétés antimycosiques, antivirales et antibactériennes. Selon le Centre de recherche sur le Coco, l’huile de noix de coco tue les virus responsables de la grippe, de la rougeole, de l’hépatite, de l’herpès, des SARS et de d’autres maladies à risque. Elle tue aussi les bactéries qui causent des ulcères, des infections de la gorge, des infections urinaires, la pneumonie et la blennorragie. En conclusion, l’huile de noix de coco est aussi efficace dans l’élimination des microbes et de la levure qui cause la mycose, la grive et l’érythème fessier.

 

Autres Bienfaits

L’huile de noix de coco est fortement recommandée pour d’autres avantages qui sont citées ci-dessous. L’utilisation de huile de coco a été prouvé pour son efficacité sur :

  • Le Foie: La présence des triglycérides à chaîne moyenne et d’acides gras contribue à prévenir des maladies du foie, car ces substances sont facilement converties en énergie lorsqu’elles l’atteignent, ce qui réduit la charge de travail de celui-ci et prévient également l’accumulation de graisse.
  • Le Rein: L’huile de noix de coco aide à prévenir les maladies rénales et de la vésicule biliaire. Elle aide également à dissoudre les calculs rénaux.
  • La Pancréatite: L’huile de noix de coco est également considérée comme étant efficace dans le traitement de la pancréatite.
  • La Détente: L’huile de noix de coco est très apaisante et par conséquent, elle aide à éliminer le stress. Appliquez l’huile de coco sur la tête, suivie d’un massage doux, aide à éliminer l’accumulation stress.
  • Le Diabète: L’huile de noix de coco aide à contrôler la glycémie et améliore la sécrétion d’insuline. Elle favorise également l’utilisation efficace de la glycémie, prévient et traite le diabète.
  • Les Os: Comme mentionné précédemment, l’huile de noix de coco améliore la capacité de notre corps à absorber les minéraux importants. Ceux-ci comprennent le calcium et le magnésium qui sont nécessaires pour le développement des os. Ainsi, l’huile de noix de coco est très utile aux femmes qui sont sujettes à l’ostéoporose après la cinquantaine.
  • Les Soins Dentaires: Le calcium est un élément important de nos dents. Puisque l’huile de noix de coco facilite l’absorption du calcium dans l’organisme, elle aide à fortifier la dentition. L’huile de noix de coco supprime aussi la carie dentaire.
  • Le VIH Et Le Cancer: On pense que l’huile de noix de coco joue un rôle important dans la réduction de sensibilité virale chez les patients atteints de VIH et du cancer. Une première recherche a indiqué cet effet de l’huile de noix de coco sur la réduction de la charge virale des patients du VIH (Référence).
  • Soins nasaux et Saignements de nez : L’huile de coco peut prévenir les saignements de nez causés par la sensibilité aux intempéries telles que la chaleur extrême et le froid extrême. Ces saignements se produisent lorsque les passages nasaux deviennent secs à cause de l’air froid ou sec provoquant des brûlures et des fissures dans les membranes de mucus ainsi que des saignements. Pour éviter cela, il suffit de mettre de l’huile de coco dans les narines. Cela permettra de renforcer et de protéger les capillaires dans les voies nasales.

Enfin, l’huile de noix de coco est souvent utilisée par les athlètes, les culturistes et par ceux qui suivent un régime. Cela est dû à sa faible teneur en matière grasse, elle est facilement convertie en énergie, et elle ne mène pas à l’accumulation de graisse dans le cœur et dans les artères. L’huile de noix de coco aide à stimuler l’énergie, l’endurance et améliore généralement les performances athlétiques.

 

L’huile De Coco Et La Maladie d’Alzheimer: Les recherches menées par le Dr. Newport déclarent que l’huile de coco est efficace dans le traitement de la maladie d’Alzheimer. En dehors de cela il n’y a aucune preuve scientifique ni des savoirs traditionnels de l’huile de noix de coco qui sont utilisées pour le traitement de l’Alzheimer. En fait, il n’a pas été prouvé que l’huile de noix de coco aide à stimuler la fonction du cerveau dans n’importe quelque forme.

 

Pourquoi L’huile De Coco Est Solide?: Contrairement à la plupart des autres huiles, l’huile de noix de coco a un point de fusion élevée – environ 24 à 25 degrés Celsius ou Fahrenheit de 76-78. Par conséquent, elle est dans un état solide à basse température et fond uniquement lorsque la température augmente considérablement. Donc, si vous achetez une bouteille d’huile de noix de coco et la trouvez solide, ne vous dites pas directement qu’elle n’est pas bonne. L’huile de noix de coco est souvent sous cette forme, et bien évidemment, le mieux c’est de ne pas la conserver dans votre réfrigérateur.

 

Comment Utiliser L’huile De Coco?: Si vous utilisez l’huile de noix de coco pour une application sur une zone ciblée, surtout en soins capillaires, il suffit de faire fondre à l’huile (si elle est dans un état solide) en gardant la bouteille au soleil ou en la trempant dans de l’eau chaude. Vous pouvez également prendre d’huile de noix de coco et la mettre dans un petit bol puis la réchauffer (ne pas utiliser un micro-onde). Ensuite, versez l’huile dans votre paume et appliquez-la sur vos cheveux. Si vous souhaitez l’utiliser pour la consommation, il suffit de remplacer le beurre ou les huiles végétales avec de l’huile de noix de coco dans vos recettes. N’oubliez pas, vous n’avez pas besoin d’arrêter le traitement avec les autres huiles pour un usage unique, car vous perdrez les autres avantages des huiles traditionnelles et des produits laitiers.

 

Est-Ce Que Je Peux Utiliser L’huile De Coco Pour La Cuisson?: Oui, dans la plupart des régions côtières tropicales, les gens l’utilisent pour faire la cuisine.

 

Je n’aime pas le goût de l’huile de coco. Que dois-je faire?: Essayez d’utiliser l’huile de noix de coco dans une variété de recettes différentes. Toutefois, si vous avez des nausées après en avoir consommé, ne vous forcez pas. Comme cela peut arriver avec n’importe quel aliment, votre corps peut être allergique à l’huile de noix de coco et dans ce cas là, il est préférable de ne pas consommer.

 

Les Variétés D’huiles De Noix De Coco

Il existe principalement 6 variétés d’huiles de noix de coco que vous trouverez sur le marché dont l’huile de noix de coco pure, l’huile de noix de coco raffinée, l’huile de noix de coco biologique, l’huile de noix de coco vierge, l’huile de noix de coco vierge biologique et l’huile de noix de coco extra vierge.

L’huile De Coco Pure: Cette huile est notre vieille amie la plus connue. Elle est extraite de cerneaux de noix de coco séchées, qui sont aussi appelés coprah. C’est brut, non raffiné et sans aucun additif. Elle est principalement extraite par compression du coprah dans un moulin, soit conduit par des bœufs ou par la force. Cependant, la variété extraite par les moulins à huile conduit par des bœufs est préférable. L’huile de noix de coco pure a des usages multiples comme l’huile comestible, l’huile d’massage, l’huile capillaire, l’utilisation cosmétique, ainsi que l’usage médicinal et industriel.

L’huile De Noix De Coco Raffinée: Elle est parfois aussi appelée huile de coco RBD, qui est une forme abrégée de l’huile de coco raffinée, blanchie & désodorisée. Comme son nom l’indique, ce type d’huile est obtenu mécaniquement et chimiquement raffinant, blanchissant et désodorisant par l’huile brute de coco, puis l’affiner, pour la rendre incolore, inodore et sans aucun type de particule (comme les protéines) qui se trouve en elle. Ce que nous obtenons est alors uniquement des graisses saturées pures.

L’huile De Noix De Coco Vierge: L’huile de noix de coco vierge est dérivé du lait obtenu à base de la chair de la noix de coco fraîche et non à partir de coprah, par des procédés comme la fermentation, la séparation centrifuge et l’action de l’enzyme. Durant l’extraction de cet huile, on veille à ne pas utiliser de chaleur ou un minimum. De cette façon, le goût et l’odeur de l’huile deviennent plus agréables et sont remplis d’antioxydants et d’acides gras à chaîne moyenne. Elle possède également des propriétés antimicrobiennes remarquables. C’est une des variétés les plus respectées et les plus fiables de l’huile de noix de coco.

L’huile De Noix De Coco Biologique: Il s’agit de l’huile de noix coco qui a été extraite de la noix de coco provenant de cocotiers plantés uniquement sur des engrais biologiques et sans engrais synthétiques ou insecticides. La production d’huile de noix de coco biologique est également effectuée sans la présence de produits chimiques lors de son extraction ou traitement. C’est une autre variété très demandée de l’huile de noix de coco. L’huile de noix de coco biologique fait partie intégrante d’un certain nombre de produits cosmétiques biologiques tels que des savons biologiques, des crèmes et lotions pour la peau, des casse-croûtes et des milliers de d’autres produits similaires. Certains des programmes ainsi que les autorités biologiques certifient que l’huile de coco biologique comprend :

L’huile De Noix De Coco Vierge Biologique : Ce type d’huile est fondamentalement l’huile de noix de coco vierge produite à partir des noix de coco organiques, donc de façon organique. C’est peut-être la meilleure forme et la plus pure de l’huile de coco que l’on puisse imaginer, mais c’est rare.

L’huile De Noix De Coco Extra Vierge: Parmi toutes les variétés d’huile de noix de coco, c’est la variété la plus contestée et controversée, car son existence même est douteuse et le nom n’a pas de sens. En outre, il n’y a pas de normes établies concernant la pureté de l’huile de noix de coco. Par ailleurs, les entreprises réputés et les organismes gouvernementaux hésitent encore à résoudre la question. Ce qui est sûr, c’est que davantage de recherches sont nécessaires.
Les propriétés de l’huile de noix de coco ne diffèrent pas beaucoup selon leurs variétés et restent plus ou moins les mêmes. Donc réfléchissez avant de vous décider à acheter une de ces variétés.

L’huile De Noix De Coco Comme Une Huile De Support: L’huile de noix de coco peut être très efficace comme une huile de support. L’huile de support tient une place de grande importance dans l’aromathérapie, l’Ayurveda, la médecine chinoise et tous les autres systèmes de traitement qui impliquent un massage. Les huiles de support sont des huiles qui pénètrent dans la peau ou sont facilement absorbés par la peau et facilitent ainsi les infiltrations ou l’absorption des autres huiles (tels que les huiles essentielles) et les extraits de plantes à travers la peau lorsqu’elles sont mélangées. L’huile de noix de coco est facilement absorbée par les pores et est donc utilisée comme une huile de support.

En outre, étant une des huiles les plus stables, elle ne rancit pas, ni elle ne laisse pas les autres huiles, les extraits de plantes ou médicaments nuire à ses avantages. En raison de ses propriétés antifongiques et antimicrobiennes, l’huile de noix de coco conserve les huiles, les extraits de plantes et les médicaments qui sont mélangés en elle même et protège contre les interactions microbiennes ou fongiques. Aussi, elle ne modifie pas les propriétés des huiles et des herbes mélangées qu’elle contient. L’huile de coco coûte chère dans plusieurs pays ; toutefois, dans les pays tropicaux, son prix est assez faible afin d’être abordable pour ses consommateurs.

 

L’extraction De L’huile De Coco

La pression à froid est l’une des méthodes privilégiées pour l’extraction de l’huile de noix de coco. La qualité de l’huile de noix de coco dépend de la méthode de son extraction. Il existe principalement deux modes d’extraction de l’huile de noix de coco. La première consiste à une pression à froid du coprah (cerneaux de noix de noix de coco séchées) et la deuxième est de bouillir le lait de la noix de coco fraîche. Puisque faire bouillir ou chauffer détruit beaucoup de nutriments et de composants utiles, l’huile de noix de coco obtenue de cette manière n’est pas considérée comme aussi bonne que celle obtenue par la pression à froid, puisque cette dernière conserve une grande partie des qualités nutritives de l’huile. Le pressage de la machine et le pressage manuel/par le bœuf sont deux méthodes de pression à froid.

Pressage De La Machine: Cette pression à froid s’effectue à l’aide d’un moulin à huile conduit par l’électricité ou un moteur à diesel. La plupart des huiles pressées à froid utilisées dans le monde est obtenue de cette façon.

Pressage Manuel/ Par Le Bœuf: L’huile obtenue de cette façon a un meilleur goût et un parfum plus prononcé. Elle est également plus chère car la production est plus petite, prend plus de temps et d’énergie et fait beaucoup plus de pertes. En bref, elle a un prix plus élevé, faible en disponibilité mais une meilleure qualité.

Achat D’huile De Noix De Coco

Tout d’abord, vous devez savoir pourquoi avez-vous besoin d’une huile de noix de coco et où voulez-­vous l’utiliser. Votre choix doit être selon votre besoin, si vous la voulez pour des utilisations alimentaires ou plutôt comme une huile de support pour être utilisée en aromathérapie, pour le massage, pour perdre du poids ou pour des fins médicinales. Comme mentionné précédemment, il existe différentes variétés et des fins. Leurs propriétés ne diffèrent pas beaucoup, sauf elles sont mélangées avec des bases ou des additifs qui ne contiennent pas 100% d’huile de noix de coco. Voici une liste d’utilisation et le type d’huile de coco à acheter.

Utilisation—Le Type Approprié

  • La Cuisson— L’huile de noix de coco raffinée
  • La Perte de Poids—L’huile de noix de coco vierge
  • Comme huile de support —L’huile de coco vierge, l’huile de coco fractionnée
  • La santé—L’huile de noix de coco vierge, l’huile de coco biologique
  • Le Massage—l’huile de coco pure, l’huile de coco raffinée
  • Les Cheveux—l’huile de coco pure, l’huile de coco raffinée
  • Les Usages médicinaux—l’huile de coco vierge, l’huile de coco vierge biologique

En outre, avant d’acheter l’huile de noix de coco, vous devez garder à l’esprit que pour les usages alimentaires et thérapeutiques, l’huile de noix de coco raffinée est la meilleure car elle est hygiénique et est propre. L’huile de noix de coco non raffinée est bonne pour des applications externes comme les soins capillaires et les soins de la peau.

Où L’acheter? : Sauf pour certaines des variétés spéciales, telles que l’huile de coco vierge et l’huile de coco biologique, d’autres variétés comme l’huile de coco pure et huile de coco raffinée sont facilement disponibles dans la plupart des épiceries, en particulier dans les pays tropicaux. Pour les variétés spéciales, vous devrez peut-être chercher dans les grands magasins ou les pharmacies. Les cas peuvent être un peu différentes dans les pays qui ne produisent pas d’huile de coco, comme aux États-Unis, le Royaume-uni et la plupart des pays d’Europe. Vous devrez visiter les grands épiciers dans ces pays pour trouver différentes variétés d’huile de coco. Vous pouvez également obtenir l’huile de coco plus facilement dans les épiceries dans les quartiers qui ont des populations venant de l’Inde, la Thaïlande, le Sri Lanka, les Philippines et l’Afrique côtière. Évidemment, vous pouvez le commander en ligne aussi et faire livrer où vous résidez.

 

Quelle Marque D’acheter? : Ce n’est pas un problème si quelqu’un dans votre village extrait de l’huile de coco (tout à fait normal dans les Philippines, la Thaïlande, la Birmanie, l’Inde côtière, le Sri Lanka etc.) et que vous connaissez cette personne bien ou que vous le/la voyez extraire l’huile. Mais lorsque vous l’achetez en quantité, optez pour les marques plus fiables et réputées. Lisez attentivement la composition et vérifiez la date de fabrication (plus l’huile de noix de coco a une date antérieure, plus elle est meilleure).

 

Combien Faut-Il Payer? : C’est une question vraiment difficile à répondre. Le prix de l’huile de coco dépend de nombreux facteurs tels que la disponibilité (moins chère là où elle est produite et plus coûteuse dans les autres endroits, et c’est encore plus chère quand c’est commandé par téléphone, Internet, etc..). Le prix varie également selon la demande, la variété (celle qui est raffinée coûte la moins chère, suivi par la fractionnée, la vierge, la biologique et les huiles de coco vierges biologiques), la marque et la quantité (l’achat en gros coute un peu moins).

 

Combien Faut-Il Acheter? : Il faut acheter ce dont vous avez besoin pour quelques mois car parce que malgré le fait que l’huile de coco ne rancit pas pendant une longue période, il est préférable de ne pas la stocker inutilement. Vous obtiendrez de meilleurs résultats avec de l’huile de coco fraîche.

 

Le Stockage: Après avoir acheté l’huile de noix de coco, il faudra penser au stockage. Dans les pays froids, l’huile de noix de coco est livrée dans de bons et grands récipients. Toutefois, si vous obtenez un paquet (tétra-pack ou sachet en plastique), après avoir ouvert l’emballage, veillez à conserver l’huile dans des récipients avec une couvercle hermétique et une ouverture large, afin que vous puissiez la prendre avec une cuillère si elle se solidifie. Il est nécessaire garder le bocal scellé ou bien le refermer car il y a d’autres fanatiques de l’huile de coco (les fourmis, les cafards, les autres insectes et les rongeurs l’adorent!).

source : http://www.organicfacts.net/

PS : Attention cependant : L’huile de coco peut provoquer une irritation lorsqu’elle est en contact avec les yeux. Par ailleurs, l’inhalation de vapeur d’huile de coco peut également provoquer une irritation des voies respiratoires. Ref : [Rowe, R.C., Sheskey, P.J., Quinn, M.E .; (Eds.), Handbook of Pharmaceutical Excipients 6ème édition Pharmaceutical Press, Londres, Angleterre 2009, p. 185]  Laure Pouliquen.**
Pour citer cet article : Laure POULIQUEN, "L’huile De Noix De Coco et ses bienfaits sur l’organisme," in Laure Pouliquen Officiel, 04/03/2017, https://laurepouliquen.fr/lhuile-de-noix-de-coco-et-ses-bienfaits-sur-lorganisme/.
Au-delà de nos limites biologiques, Entretien avec Miroslav Radman

Au-delà de nos limites biologiques, Entretien avec Miroslav Radman

Rêve ou cauchemar ? Depuis deux siècles, nous gagnons chaque année trois mois d’espérance de vie. Dans un avenir plus proche qu’on ne l’imagine, nous pourrons vivre cinquante, cent ans de plus. Discrètement, une équipe de chercheurs français a découvert les secrets de la longévité. Pour la première fois, celui qui la dirige nous raconte l’histoire de cette découverte qui va révolutionner l’humanité et relancer l’espoir de vaincre enfin le CANCER.

Miroslav Radman est l’un des papes de la biologie moléculaire, l’un des plus grands explorateurs des mécanismes de la réparation de l’ADN.

Professeur de biologie cellulaire à la faculté de médecine de l’université René-Descartes, membre depuis 2002 de l’Académie des sciences, grand prix Inserm 2003 de la recherche médicale, récompensé par une douzaine de prix scientifiques dont le prix européen FEMS André Lwoff 2011 pour ses contributions exceptionnelles en microbiologie, donnant des conférences dans le monde entier, publiant dans les plus grandes revues scientifiques internationales, ce Franco-Croate de 70 ans dirige également, à Split, un institut international des sciences de la vie. Vivre jusqu’à 150 ans en pleine forme, c’est ce que propose le chercheur Miroslav Radman. Fils d’un pêcheur croate, ce biologiste de 67 ans est convaincu qu’il est possible de prolonger la vie humaine en bonne santé, bien au-delà de ce qui est imaginable aujourd’hui. Souvent présenté comme un Christophe Colomb de la science, Miroslav Radman cherche là où les autres ne sont pas, et trouve sans savoir exactement ce qu’il cherche.

Pour lui la recherche scientifique relève d’une démarche artistique caractérisée par la créativité et la liberté d’esprit. Ayant découvert à 23 ans les principes de la mutagenèse, il en déduit quelques années plus tard une théorie sur le système de réparation de l’ADN, aujourd’hui dans tous les livres de biologie… A la recherche du secret de l’immortalité, il se passionne aujourd’hui pour l’étude des organismes ultra résistants dont une étrange bactérie : Deinococcus radiodurans, la bactérie du corned-beef, découverte en 1956 dans des conserves de viande stérilisées à coups de rayons gamma. Depuis que cette bactérie l’a mis sur le chemin d’un éventuel élixir de jouvence pour l’homme, le chercheur sollicite toutes les instances nationales et européennes de la recherche afin de trouver des financements pour poursuivre ses travaux. De l’Institut Necker où se trouve son laboratoire au Jardin des Plantes à Paris, Miroslav Radman nous invite à mieux comprendre ce projet à la fois fou et très sérieux :

« J’étudie comment la vie résiste aux changements en changeant elle-même, et cela concerne le vieillissement, le cancer, l’évolution des espèces » Miroslav Radman.

Production : Lucie Sarfaty

Pour citer cet article : Laure POULIQUEN, "Au-delà de nos limites biologiques, Entretien avec Miroslav Radman," in Laure Pouliquen Officiel, 31/01/2017, https://laurepouliquen.fr/au-dela-de-nos-limites-biologiques-entretien-avec-miroslav-radman/.

 

Le sucre, drogue douce !

Le sucre, drogue douce !

Le sucre, drogue douce !

Le mal du sucre, vous le trouverez dans les richesses colossales, du nouveau et de l’ancien monde, érigées sur les taxes du sucre. Vous le trouverez dans toute la carrière et les activités de Napoléon, un suceur de bonbons notable mais aussi dans celle de Freud, accroché à la cocaïne et au sucre, dans celle d’Hitler, un consommateur effréné de sucreries. C’est donc l’histoire d’un monde qui, en quelques siècles, a développé un goût obsédant pour une denrée qui, jusqu’à là n’avait jamais figuré à son menu.

L’omo-sapiens n’a jamais consommé de sucre. Pendant des millénaires son alimentation a été composée strictement et exclusivement d’aliments tirés du sol. Le sucre raffiné n’est consommé, en regard de l’histoire de l’humanité, que depuis peu de temps.

L’histoire du SUCRE des temps modernes commence mal. En effet, en 1768 à la Sorbonne, on condamne et on brûle le livre de Claude Adrien Helvéticus parce-qu’il ose dire « Il n’y a pas un tonneau de sucre qui arrive en Europe qui n’est tâché par le sang. Lorsque l’on pense à la misère de ces esclaves, quiconque a un cœur devrait renoncer à ce produit et refuser la jouissance de ce qui est acheté au prix des larmes et le la mort d’innombrables créatures » .

Historique

En 1975, William Dufty a écrit « Sugar Blues, le Sucre cet ami qui vous veut du mal », encore appelé ‘Le roman noir du sucre blanc », nous apprenons que le sucre est une véritable drogue.

En 1981, Danièle Starenkyj a écrit « Le Mal du Sucre » et nous prévient que les symptômes tels que la dépression, l’anxiété, les diverses phobies, le manque d’énergie, l’irritabilité, l’insomnie, les allergies, les maux de tête, les douleurs dans le dos et aussi l’alcoolisme ont comme première cause la consommation de sucre raffiné.

Les titres de ces deux ouvrages sont particulièrement bien choisis.

« Le sucre vous n’en mourez pas ! mais il vous donne l’envie d’être mort » A méditer…….. !!! surtout pour ceux et celles qui souffrent de diabète et d’hypoglycémie.

Des chiffres

En 1840, chaque Français consommait en moyenne 2,4 kg de sucre /an,

En 1974, cette quantité était de 40 kg /an,

En Angleterre, elle était de 2 kg de sucre/an en 1700,

De 8 kg / an en 1800,

De 38 kg / an en 1900,

De 54 kg / an en 1970

Ces chiffres sont édifiants….!

Le sucre est à la fois une drogue et un poison….

Il est regrettable que la grande majorité du public ne soit nullement conscient du fait que les sucres industriels et les farines raffinées sont tout aussi dangereux pour la santé que l’alcool et le tabac, voire que les drogues dites « dures « .

En effet, le sucre, tout particulièrement, créé une dépendance aussi forte que la morphine ou la cocaïne.

La toxicomanie au sucre est devenue l’une des affections les plus répandues et les plus meurtrières de notre temps.

Lorsqu’on voit les dégâts immenses que l’abus de sucre et de farines cause dans la santé des populations occidentales, il devient impérieux d’informer le public des dangers qu’il court.

Même s’il est difficile d’éliminer totalement de son alimentation ces produits nocifs, chacun peut se protéger en consommant le plus possible d’aliments naturels complets, pour que le corps reçoive les vitamines et enzymes nécessaires pour métaboliser et éliminer les substances indésirables.

Fort heureusement, notre corps est doté de mécanismes de dépollution très puissants qui fonctionnent fort bien tant que nous leur apportons les substances et les nutriments dont ils ont besoin.

Vous devez savoir qu’un litre de coca-cola contient, outre l’équivalent de trois tasses de café, 22 morceaux de sucre raffiné ! Alors, si vous voulez ne pas vous intoxiquer et/ou risquer ainsi devenir plus tard des consommateurs de drogues dures, supprimez le sucre blanc et remplacez-le éventuellement par du sucre de canne complet, du miel biologique non chauffé ou du sirop d’érable.

Un adolescent nourri avec des produits sains risque beaucoup moins de s’adonner aux drogues que celui qui s’alimente avec du « Junk Food » (ce mot américain signifie littéralement « nourriture poubelle » et désigne l’alimentation industrielle moderne).

Les travaux remarquables du Docteur Béguin à La Chaux-de-Fonds, en Suisse, ont montré que des enfants auxquels on supprime le sucre blanc pour leur donner à la place du sucre de canne complet présentaient moins de caries que des enfants nourris au sucre blanc.

D’autres travaux ont montré la diminution de l’agressivité et des rixes dans les prisons où l’on avait supprimé le sucre blanc. Avec des sucres complets et naturels, vous verrez disparaître les moments d’excitation qui suivent la prise de sucre raffiné et les coups de pompe qui surviennent presque immanquablement une à deux heures après.

Vous disposerez d’une énergie constante et sans à-coups. Vous rejoindrez alors les rangs de ces consommateurs avisés qui ne laissent plus les industries alimentaires, au nom du profit économique, ruiner leur santé.

Les sucres cachés

La plus grande partie du sucre que nous consommons se présente sous une forme vicieuse. Le sucre blanc et raffiné est caché dans les desserts, pâtisseries, biscuits, glaces, boissons mais aussi dans les desserts lactés, les conserves, les charcuteries, les plats préparés, etc….

Le saccharose fait partie des substances à calories vides, riches en calories, mais pauvres et même dénuées complètement de vitamines, minéraux et oligo-éléments. Le saccharose consomme des minéraux de l’organisme pour son métabolisme, sans en apporter, d’où son effet déminéralisant.

La première prévention de l’ostéoporose et de la carie dentaire est la suppression pure et simple du sucre blanc raffiné, tant visible que caché.

D’autres sucres sont utilisés dans l’industrie alimentaire :

  • Le maltose
  • le lactose,
  • Le lévulose,
  • Le fructose,
  • Le mannose
  • Le xylose,
  • Les dextrines,
  • Le malt d’orge,
  • Les sirops de blé,
  • Les sirops de maïs,

Les faux sucres,

  • « Aspartam » (encore plus toxique que le sucre raffiné),
  • Le sorbitol,
  • Le Xylitol (dans les chewing-gums)

Le rôle immunodépresseur du Sucre

Le sucre provoque notamment des désordres hormonaux, voire l’épuisement des glandes, y compris les surrénales et la thyroïde. Il diminue également l’efficacité des globules blancs et le système immunitaire en général. On peut dire qu’il est, à terme, IMMUNODÉPRESSEUR.

Chez certains sujets, on peut même parler d’une intolérance, voire d’une allergie.

Une véritable dépendance

Consommer du sucre donne souvent une sensation d’euphorie, sensation bien agréable du manque comblé. On retrouve là la notion bien connue de dépendance. Combler mon manque devient ma principale préoccupation. Nous comblons le vide de notre existence en mangeant des biscuits, des bonbons, du chocolat, etc.

Nous ne savons pas si c’est le « sucrisme » qui entraîne une dépendance ou un état de dépendance qui entraîne une « sucromanie », laquelle est susceptible de se déplacer vers d’autres dépendances (tabagisme, toxicomanies, alcoolomanie, etc.) Cette dépendance pouvant être psychologique mais aussi physique.

Conclusion

Les maladies et les troubles de la santé liés à la consommation de sucre sont malheureusement en constante augmentation :

  • Diabète,
  • hypoglycémie,
  • troubles hormonaux,
  • troubles de l’immunité,
  • polytoxicomanie,
  • troubles mentaux,
  • consommation de médicaments psychotropes,
  • ostéoporose,
  • déminéralisation,
  • Reflux gastrique,
  • obésité,
  • cholestérol,
  • athérosclérose
  • certains cancers (n’oublions pas en effet que le SUCRE nourrit le CANCER)
  • Les effets néfastes du sucre ne s’arrêtent pas au diabète, syndrome métabolique, à l’hyper-ou hypoglycémie, au reflux gastrique et aux maladies cardiaques. Le sucre et le cancer forment une étreinte mortelle, et pourtant les oncologues ne parviennent pas souvent à faire le nécessaire pour empêcher les patients de nourrir leurs cancers par une alimentation sucrée.

Cette liste n’est pas exhaustive, elle reprend les principales pathologies liées bien souvent avec la consommation de ce produit.

Les peuples qui consomment le plus de sucre (États-Unis, Canada, Angleterre, etc….) sont aussi ceux le plus atteints par les maladies précitées.

Ne conviendrait-il pas alors de rajouter le SUCRE BLANC à la liste des drogues de toutes sortes, tabac, alcool, cocaïne, héroïne, morphine, médicaments…!!  Certainement oui !

Laure POULIQUEN

Sources biographiques :
Dr Christian Tal Schaller, « Institut de Santé Globale »
« Biocontact » novembre 1997
« Le sucre, cet ami qui vous veut du mal » de William Dufty
« Le Mal du Sucre » de Danièle Starenkyj

+ Ci-dessous complément du 30 janvier 2015Diabète : les dangers du fructose (source LeMonde.fr)

Diabète : les dangers du fructose

Comment résister à l’invitation de ce vieux slogan publicitaire ? Tout sucre, tout miel, les industriels de l’alimentation adoucissent notre quotidien. Aliments transformés, conserves, sodas et même jus de fruit, ils y sont tous passés. Depuis des années, des sucres – essentiellement du fructose – ont été ajoutés à ce que nous consommons. Il faut dire que le fructose avait tout pour plaire.

Naturellement présent dans les fruits ou le miel (mais à de faibles concentrations), il donne un goût sucré plus prononcé, à quantité égale, que le saccharose, notre bon sucre en morceaux ou en poudre composé à parts égales de glucose et de fructose. Mieux : avec lui, les aliments transformés sont plus stables et ceux que l’on cuit prennent une jolie couleur brune plus accentuée. Ce n’est pas tout : le fructose accroît l’appétit, car il diminue la sensation de satiété.

Peu onéreux, il est donc un produit rêvé pour un industriel : plus vous en mangez et plus vous mangerez. D’où le succès d’une forme particulièrement concentrée : le sirop de maïs à haute teneur en fructose, mis au point dans les années 1960 pour remplacer le saccharose et utilisé à partir des années 1980 par l’industrie alimentaire.

Elle a surfé sur cette idée, facilement acceptable par le public, que le sucre est un aliment naturel et un apport essentiel d’énergie. Le sucré est l’une des saveurs élémentaires que nous savons reconnaître avec le salé, l’acide et l’amer. Année après année, notre goût a ainsi été façonné par un arôme sucré de plus en plus accentué. Une méthode de marketing qui n’est pas sans rappeler celle de l’industrie du tabac, qui a tout fait pour rendre plus addictifs les produits qu’elle vendait.

Modifications métaboliques

Dans cette escalade, la France est encore loin de connaître les niveaux de consommation atteints aux Etats-Unis, où un individu absorbe 25 kilos de fructose par an (contre 0,5 kilo en France). Il n’y aurait là pas de quoi s’inquiéter si ces apports en fructose n’avaient pas des conséquences néfastes. Les preuves scientifiques se sont accumulées ces dernières années. Dans les recommandations qu’elle a publiées au début de cette année, l’Organisation mondiale de la santé rappelle le lien entre les glucides simples ajoutés à l’alimentation et la prise de poids et l’obésité.

La consommation excessive de fructose entraîne des modifications métaboliques. Elle fait le lit du diabète de type 2, une maladie dont l’accroissement – plus de 380 millions de personnes atteintes dans le monde – a pris des proportions épidémiques. Chaque année, plus de 5 millions de décès sur la planète sont dus au diabète, qui, avec l’obésité et la sédentarité, est un facteur de risque cardio-vasculaire. Loin d’être l’apanage des pays riches, le mal a gagné les pays à revenu faible ou intermédiaire.

Il est urgent de limiter cette ingestion injustifiée de fructose. Cela commence par un étiquetage des aliments préparés et des boissons, fournissant aux consommateurs l’information nécessaire. Il ne suffit pas de connaître la teneur en glucides, comme l’impose la réglementation européenne, mais aussi le type de sucres.

Doivent ensuite venir d’indispensables campagnes visant à réduire l’apport calorique sous forme de ces sucres-là, au bénéfice de ceux naturellement contenus dans les fruits et légumes. Du sucre, oui, mais pas n’importe lequel.

Pour citer cet article : Laure POULIQUEN, "Le sucre, drogue douce !," in Laure Pouliquen Officiel, 30/01/2017, https://laurepouliquen.fr/le-sucre-drogue-douce/.
Qu’est-ce-que le Formaldéhyde !

Qu’est-ce-que le Formaldéhyde !

Qu’est-ce-que le Formaldéhyde !

Le méthanal ou formaldéhyde ou aldéhyde formique ou formol est un composé organique de la famille des aldéhydes, de formule chimique CH2O ; il s’agit d’ailleurs du membre le plus simple de cette famille. À température ambiante, c’est un gaz inflammable.

Il fut synthétisé pour la première fois par le Russe Alexandre Boutlerov en 1859, mais fut formellement identifié par l’Allemand August Wilhelm von Hofmann en 1867. Le terme « formol » est généralement réservé à ses solutions aqueuses.

FORMALDEHYL

FORMALDEHYL

[

On trouve du méthanal dans les produits d’une combustion incomplète de substances contenant du carbone. Il y en a dans la fumée des feux de forêt, dans les rejets des automobiles, et dans la fumée du tabac. Le méthanal est aussi produit dans l’atmosphère sous l’action des rayons solaires et du dioxygène sur le méthane atmosphérique ainsi que sur d’autres hydrocarbures. De petites quantités de méthanal sont produites par le métabolisme de la plupart des organismes, dont l’organisme humain.

[su_document url= »https://laurepouliquen.fr/wp-content/uploads/2014/11/FORMALDEHYDE-1.pdf » width= »660″ height= »800″]
Pour citer cet article : Laure POULIQUEN, "Qu’est-ce-que le Formaldéhyde !," in Laure Pouliquen Officiel, 28/11/2016, https://laurepouliquen.fr/quest-ce-que-le-formaldehyde/.
L’obésité peut abréger la vie de huit ans

L’obésité peut abréger la vie de huit ans

L’obésité peut abréger la vie de huit ans :
calculez votre indice de masse corporelle (IMC)

L’obésité et l’obésité sévère sont susceptibles de faire perdre jusqu’à huit ans d’espérance de vie et jusqu’à 19 années de vie en bonne santé aux personnes concernées, selon une étude publiée le 7 août 2015

Conduite par le Dr Steven Grover de l’université McGill (Montréal) et publiée dans la revue spécialisée, The Lancet Diabetes & Endocrinology, cette étude est issue d’une modélisation mathématique, à partir d’une vaste base de données américaine (la «NHANES» 2003-2010) englobant des milliers d’adultes, âgés de 20 à 79 ans.

Les résultats sont clairs : plus un individu est en surpoids jeune, plus le retentissement sur sa santé sera important, selon le médecin épidémiologiste.

AVC, diabète, infarctus

L’étude montre que l’obésité est associée à un risque accru de développer des maladies cardiovasculaires, incluant les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux (AVC) ainsi qu’un diabète, qui vont, en moyenne, considérablement réduire l’espérance de vie et les années de vie en bonne santé, par comparaison avec les personnes de poids normal, commente le Dr Steven Grover.

L’excès de poids est défini en fonction d’un indice de masse corporel élevé (IMC: poids divisé par la taille au carré) : le surpoids correspond à un IMC de 25 ou plus, l’obésité à un IMC égal ou supérieur à 30 et l’obésité sévère à un IMC supérieur à 35.

Les cas d’obésité ont doublé depuis 1980

Les gens en surpoids perdent entre 0 et 3 ans d’espérance de vie, selon l’étude. Les obèses (IMC de 25 à 30) entre un et six ans, tandis que les grands obèses perdent entre une et huit années d’espérance de vie.

Le temps de «vie en bonne santé» perdu peut atteindre environ 19 ans chez les hommes et les femmes très obèses.

L’étude a pris en compte le diabète et les maladies cardiovasculaires, mais pas d’autres pathologies (cancers, problèmes respiratoires..) pouvant également être liées à l’obésité chronique.

Selon l’OMS, le nombre de cas d’obésité a doublé depuis 1980. Le surpoids concerne 1,4 milliard de personnes de 20 ans et plus, parmi lesquelles plus de 200 millions d’hommes et près 300 millions de femmes sont obèses.

source : sudinfo.be/

[inlinetweet prefix= »obésité » tweeter= »laurepouliquen » suffix= »IMC »][/inlinetweet]
Le sucre : chronique d’un tueur en série

Le sucre : chronique d’un tueur en série

Le professeur Vincent Castronovo est docteur en médecine,  docteur en sciences biomédicales expérimentales, agrégé de l’enseignement supérieur et licencié en gynécologie-obstétrique. Depuis 1982, il a mené en parallèle des carrières de clinicien et de chercheur dans le domaine de la cancérologie. Après un séjour de cinq ans au National Cancer Institute des National Insitutes of Health, à Bethesda, il a regagné l’Université de Liège où il a créé, en 1992, le Laboratoire de Recherche sur les Métastases. Directeur, de 1995 à 2002, du centre de dépistage des cancers de la Province de Liège, il s’est particulièrement intéressé à la prévention primaire des maladies néoplasiques.

En 1998, il obtint la chaire de biologie à la Faculté de Médecine de l’Université de Liège et devint en 2000 le directeur du Centre de Recherche en Cancérologie Expérimentale de la même université. Il est l’auteur de plus de deux cents publications scientifiques et ouvrages, la plupart dans des revues internationales de haut niveau. Ses travaux ont été couronnés par de nombreux prix tant en Belgique qu’à l’étranger.

Le sucre : chronique d’un tueur en série

Le sucre tue plus que le cholestérol ! Dans le cadre de l’opération Télévie 2015 à l’université de Liège,  le professeur Vincent Castronovo (Directeur du Laboratoire de Recherches sur les métastases, CIGA CANCER) donnait une conférence sur la menace pour la santé que représente une consommation excessive de sucre.

Si la conférence du professeur Castronovo vous a intéressé, et que vous êtes sensible à la cause de la lutte contre le #cancer, alors vous pouvez soutenir le TELEVIE et faire un don pour la recherche contre le cancer et la leucémie chez l’enfant et chez l’adulte, en versant un montant sur le compte du F.R.S. – FNRS/Télévie :

IBAN: BE11 0013 6399 9448
BIC: GEBABEBB
FNRS, Rue d’Egmont 5 à 1000 Bruxelles

En savoir davantage : http://www.ulg.ac.be/cms/c_5936813/fr/le-sucre-chronique-d-un-tueur-en-serie

Cancer, la méthode Prioré

Cancer, la méthode Prioré

CANCER, LA MÉTHODE PRIORE

Fonctionnement de la machine de Priore, tiré de l’encart de Science et Vie N°1011 de décembre 2001.

Il y a plusieurs hypothèses sur la façon dont fonctionne la machine. Dans cet encart les journalistes de la revue insiste sur l’importance des ultrasons pour arriver à un résultat sur la cellule. Les chercheurs (le Dr Bernard Murzeau de l’ARTEC et le Prof. Alain Bernard) sont eux d’avis que ce sont les champs électriques pulsés émis par la machine qui ont un effet déterminant.

En 1971, des ingénieurs du CNRS ont analysé le rayonnement de l’appareil et ont répertorié les fréquences détectées, parmi lesquelles des champs magnétiques pulsés à très basses fréquences, des basses fréquences, des hautes fréquences (17 MHz) et des hyper-fréquences (17 – 20 GHz). A part de la lumière, ils n’ont rien trouvé de particulier lors de l’analyse spectrographique de l’ampoule à Plasma au centre de l’appareil mais quand ils ont essayé de faire fonctionner un dispositif sans cette lampe, ils ont obtenu les mêmes effets qu’un four à micro-ondes.

Pour les journalistes ce sont les ultrasons obtenus par les vibrations du plasma soumis à des champs magnétiques ou électromagnétiques variables qui représenteraient une composante
importante du signal. La machine devait être puissante car à des fréquences très élevées (la fréquence des ultrasons étant liée à la fréquence des champs magnétiques utilisés) les pertes sont très grandes.

Les journalistes de Science et Vie supposent que la machine a une action au niveau cellulaire par le biais des vibrations dues aux ultrasons associées au champ magnétique, créé par la bobine de la machine, ce qui provoquerait une forte modification du potentiel électrique membranaire.

Au niveau des cellules cancéreuses, cette différence de tension aurait pour effet de faire réapparaître les antigènes de surface (protéines qui les distinguent des autres cellules) qui sont cachées dans les replis de la membrane, sur les cellules malades et qui empêchent ainsi le système immunitaire de les identifier et de les détruire.

Pour faire entrer les cellules en vibration et modifier les charges électriques il faut que la fréquence des ultrasons corresponde exactement à la fréquence de résonance des cellules, ce qui nécessite des réglages très fins et précis pour arriver ainsi à fixer par tâtonnements cette fréquence.

Pour les chercheurs de l’ARTEC ce sont plutôt les champs électriques pulsés dont le signe de la charge est constant, à la différence des champs alternatifs, qui permettraient de démasquer ou même masquer ces antigènes de surface (en fonction du signe de la charge). Les chercheurs admettent que la fréquence obtenue ne s’adresse qu’à un seul type de cellule et par voie de conséquence qu’à une seule pathologie. De fait, les dimensions des cellules cancéreuses et celles des trypanosomes (maladie du sommeil) diffèrent et donc, leur fréquence de résonance aussi. « Il faut pourtant répertorier de manière très précise l’ensemble des réactions moléculaires et ioniques qui pourraient survenir au sein du plasma avant d’échafauder une théorie complète sur la composition et l’action exactes du rayonnement de Priore“, précise le Pr. Bernard.

Antoine_PRIORE à gauche

Antoine_PRIORE à gauche

Courts extraits et déclarations de l’ancien Lt. Col. Tom Bearden, mathématicien, sur la théorie qu’il a développée autour des champs électromagnétiques scalaires : http://twm.co.nz/Beard_scal_vac.html
Nous avons auparavant souligné que 4 pays au monde ont déjà démarré un programme d’armes utilisant la technologie des champs électromagnétiques „scalaires“. Il est affligeant de penser qu’en plus d’avoir la capacité de faire de notre planète un paradis pour l’humanité, nous avons également la capacité d’en faire un enfer. Pour cette raison, nous faisons de notre mieux pour tirer au clair le concept technique et la théorie en cette année 1991, en espérant que l’humanité va se saisir des aspects positifs et développer et appliquer cette technologie pour le bien de tous, quelque soit l’endroit où ils se trouvent. Il y a longtemps, Albert Einstein disait ces mots : „Ce serait bien sûr un grand pas en avant si nous réussissions à combiner les champs gravitationnels et les champs électromagnétiques au sein d’une seule structure. C’est seulement ainsi que l’ère de la physique théorique inaugurée par Faraday et Clerk Maxwell pourra être menée à terme de manière satisfaisante.
Tom est réticent à discuter les programmes militaires US de guerre électronique car il ne veut pas être muselé.
 

site officiel d’Antoine Prioré : www.priore-cancer.com

Pour citer cet article : Laure POULIQUEN, "Cancer, la méthode Prioré," in Laure Pouliquen Officiel, 14/12/2015, https://laurepouliquen.fr/cancer-la-methode-priore/.
Cancer, un bracelet connecté Google pour le détecter

Cancer, un bracelet connecté Google pour le détecter

Cancer, un bracelet connecté Google pour le détecter

The Atlantic vient de publier une vidéo, dans laquelle il présente les recherches des labos Google X sur le cancer, et en particulier le rôle que pourrait y jouer un bracelet connecté.

Les équipes de Google développent des nanoparticules situées dans des capsules ingérables. Une fois avalées, ces nano particules seront libérées et circuleront librement dans le système sanguin. Elles ont la faculté de pouvoir s’accoler à des cellules cancéreuses. Si une cellule cancéreuse est détectée par une nanoparticule, cette dernière «s’allumera» et pourra être détectée par un bracelet aimanté porté au poignet.

Google-Cancer-Nanoparticules

Google-Cancer-Nanoparticules

Le principe est assez clair, mais la réalisation est très complexe. Pour détecter la lumière générée par ces particules, il faut que les labos Google Life puissent comprendre comment la lumière traverse la peau. Ils ont donc créé des bras artificiels, recouverts de peau synthétique, mais également de vraies peaux, collectées sur des donneurs.

Andrew Conrad précise qu’un tel dispositif pourrait mettre du temps à émerger !

source : Stuffi.fr

Un algorithme pour arrêter le processus de vieillissement

Un algorithme pour arrêter le processus de vieillissement

Une doctorante de l’université de Tel-Aviv a pu identifier les gènes responsables du processus du vieillissement.

Une doctorante de l’université de Tel-Aviv a pu identifier les gènes responsables du processus du vieillissement. Grâce à un algorithme informatique, les gènes pourraient ainsi être modifiés, stoppant ainsi le vieillissement des cellules et rendant saines les cellules malades.

 L’algorithme de transformation métabolique (metabolic transformation algorithm ou MTA), ouvre une nouvelle ère thérapeutique, comme pour le traitement du cancer ou celui des infections bactériennes, du diabète, de l’obésité, des désordres neurodégénératifs.

Cette recherche, publiée dans la revue « Nature Communication« , a prouvé que le MTA permet d’augmenter, de façon significative, l’espérance de vie de la levure. Appliqué aux traitements médicaux, il provoquerait une révolution des applications médicales.

Stopper le vieillissement

Stopper le vieillissement

L’algorithme qui pourrait stopper le vieillissement

Ces 15 dernières années, le marché cosmétique a connu une croissance moyenne annuelle de + 4.5%, avec des taux de progression allant de + 3% à + 5.5% environ, selon les années. C’est un marché toujours en progression: en 2008, le marché cosmétique mondial a atteint 110,3 milliards d’euros.

La cosmétique anti-âge constituera un véritable défi pour les sociétés du secteur, tant pour les fournisseurs d’ingrédients que pour les marques du marché: innover, développer et créer afin de répondre aux souhaits des consommateurs et aux tendances. Dans ce contexte, l’attrait de cette découverte est indéniable. Notre pot de crème sera bientôt désuet.

Quant au cancer, il connaît une recrudescence de nouveaux cas chaque année en Suisse (hommes: 20’378, femmes: 17’134) pour un total de 37’512 personnes touchées.

Cette découverte va, sans aucun doute, révolutionner notre manière de nous soigner et avec, qui sait, la possibilité de peut-être vivre encore plus longtemps.

Source: www.bluewin.ch

See on Scoop.itIMMORTALITÉ BIOLOGIQUE LONGEVITE

De la Longévité à l’Éternité Séminaire ADNO

De la Longévité à l’Éternité Séminaire ADNO

 L’ADNO s’est donnée pour mission de diffuser en Europe le concept de médecine et nutrition orthomoléculaire que Linus PAULING +, double prix Nobel américain avait formulé en 1968 dans un article co-écrit avec le psychiatre Abram HOFFER: PSYCHIATRIE ORTHOMOLECULAIRE.Abram HOFFER a présidé au Canada, jusqu’à son décès en 2009, la société internationale de médecine orthomoléculaire.

J’assisterai au Séminaire ADNO  le samedi 22 novembre 2014 au MEDITEL PARIS, sur le thème :
DE LA LONGÉVITÉ A L’ÉTERNITÉ ?

Nous sommes heureux de vous informer que la prochaine réunion de l’ADNO aura lieu le samedi 22 novembre 2014, de 8h.30 à 18h.30

Les frais de participation sont de 150 € , des réductions ou facilités de paiement peuvent être consenties pour les étudiants ou les couples. La cotisation à l’association de 35 € est exigible pour chaque inscription annuelle.

La réunion aura lieu au MEDITEL, 28 Boulevard Pasteur, 75015 PARIS (Tel : 01 45 67 08 77, Fax : 01 40 65 07 24) et portera sur le thème :

Intervenants :

  • Professeur Christophe de JAEGER, Directeur du département de physiologie de l’IDJ, de la chaire de longévité MTU Président de la Société Française de médecine et physiologie de la longévité, auteur.
  • Professeur Bernard WEBER, spécialiste en microbiologie, professeur en virologie médicale, Francfort, Président de la société luxembourgeoise de biologie clinique, membre de de la LEHA
  • Docteur Thierry HERTOGHE, Médecin spécialiste des traitements hormonaux et de prévention du vieillissement, auteur
  • Docteur Ladislas ROBERT, Docteur en médecine, docteur ès sciences, Directeur de recherche honoraire au CNRS, auteur de nombreux ouvrages dont « Les secrets de la longévité »
  • Professeur Armand BENSUSSAN, Université Paris Diderot, Centre de recherche sur la peau, UMR-S 976,Hôpital Saint Louis, Paris et Docteur François FISCH, Immunobank
  • Professeur Luc MONTAGNIER, Professeur des Universités, virologue, Fondation Mondiale, Recherche Prévention SIDA (UNESCO) Prix Nobel de Médecine et Physiologie 2008
  • Docteur Gérard GUILLAUME, rhumatologue, immuno-rhumatologie, médecin du sport, médecin de l’équipe de la FDJ, médecine manuelle, auteur.
  • Docteur Catherine GARREL, médecin biologiste PH, secteur « stress oxydant » CHU de Grenoble.
  • Professeur Miroslav RADMAN, Professeur de biologie cellulaire, Université Paris-Descartes, directeur de l’unité INSERM U 571, Prix Européen FEMS
  • André Lvoff 2011 Membre de l’Académie des Sciences, auteur.
  • Docteur Dominique RUEFF, DU de cancérologie, médecine intégrative, Président ADNO, auteur.
  • Docteur Maurice NAHON, pharmacien, auteur.

 8h Accueil des participants, visite des stands 8h30 : Allocution de bienvenue, Dr RUEFF, Président ADNO

 SESSION DU MATIN,

-* Chairman : Professeur Miroslav RADMAN

  • 8h35/9h : Christophe DE JAEGER Les obstacles à prendre en compte pour envisager une plus grande longévité.
  • 9h/9h30 : Professeur Bernard WEBER : La mesure des télomères comme indicateur de longévité.
  • 9h30/9h50 : Docteur Thierry HERTOGHE :  Epitalon : La reine des molécules anti-âge ?
  • 10h/10h30 Pause, visite des stands, signature de livres des conférenciers.
  • 10h30/11h:Docteur Leslie ROBERT. Longévité et vieillissement, rôle du génome et de l’environnement.
  • 11h 11h30 : Professeur Armand BENSUSSAN et Docteur François FISCH. Immunosénescence du système immunitaire, diagnostic et immuno-intervention
  • 11h30/12h : Docteur Thierry HERTOGHE. Ces hormones qui nous rapprochent de l’éternité.
  • 12h./12h.30 : Docteur Gérard GUILLAUME. Le contrôle du stress glyquant comme clé de la longévité.
  • 12h30/14h.. Déjeuner libre,. 14h./14h30Pause, visite des stands, signature de livres des conférenciers

 SESSION DE L’APRES MIDI,

  chairman, Professeur Luc MONTAGNIER

  • 14h30./15h Professeur Luc MONTAGNIER. Le dépistage ectromagnétique et biologique des perturbations infectieuses comme clé de la longévité.
  • 15h/15h30 Docteur Catherine GARREL La maîtrise du stress oxydant comme élément de gestion de la longévité.
  • 15h30/16h : Dr de JAEGER, Apports de la mesure de la composition corporelle et de l’évaluation de la vitesse de propagation de l’onde de pouls dans l’évaluation de l’âge physiologique, le suivi et l’amélioration des patients.
  • 16h./16h30Pause, visite des stands, signature de livres des conférenciers
  • 16h30/17h : Professeur Miroslav RADMAN : Au delà de nos limites biologiques : augmenter la longévité en bonne santé.
  • .
  • 17h30/18h:Docteur Dominique RUEFF. Bases incontournables de la nutrition et nutrithérapie de la longévité.
  • 18h/18h.30 : Docteur Maurice NAHON. Quelles nouvelles perspectives pratiques pour une meilleure longévité

. BULLETIN D’INSCRIPTION A renvoyer avec le chèque à l’ordre du secrétariat de l’ADNO 8 Avenue Saint Jean 06400 CANNES

INSCRIPTION ADNO (obligatoire) 2014/2015 35 €
REUNION du samedi 22 novembre 150 €
Inscription réunion réglée avant le 15/10 120€

Pour tous renseignements, du lundi au vendredi, de 9h à 18h. : 04 92 99 63 38

PROGRAMME DE LA RÉUNION ADNO novembre 2014

Téléchargez et imprimez ce programme avec le bon d’inscription à envoyer à ADNO-EUROBUREAU, 8 avenue Saint Jean, 06400 CANNES

[su_document url= »http://www.laurepouliquen.fr/wp-content/uploads/2014/11/progADNO20014.pdf » width= »650″ height= »840″]

Pour davantage d’informations, se référer à : http://www.association-adno.org/

L’ADNO est une association 1901 à but non lucratif

L’ASSOCIATION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA NUTRITION ORTHOMOLECULAIRE a été fondée par le Docteur Dominique RUEFF.  Il en est toujours le Président.

L’ADNO s’est donnée pour mission de diffuser en Europe le concept de médecine et nutrition orthomoléculaire que Linus PAULING +, double prix Nobel américain avait formulé en 1968 dans un article co-écrit avec le psyhiatre Abram HOFFER: PSYCHIATRIE ORTHOMOLECULAIRE.Abram HOFFER a présidé au Canada, jusqu’à son décès en 2009, la société internationale de médecine orthomoléculaire.

L’ADNO a ainsi organisé de multiples séminaires de formation et d’information à propos du concept de médecine et nutrition orthomoléculaire.

A ceux qui voudraient en savoir plus nous conseillons de lire les deux ouvrages écrits par le docteur RUEFF, sur ce sujet:

La citation ci-dessous résume bien la pensée de Linus PAULING en 1986. Elle est toujours et malheureusement d’actualité:

« Ne laissez jamais les autorités médicales ou les politiciens vous tromper. Constatez les faits et décidez vous-mêmes comment vivre une vie heureuse et comment édifier un monde meilleur »

Le Professeur Linus PAULING avait avant son décès mandaté l’ADNO pour être le vecteur de ses recherches et travaux en Europe, aussi l’ADNO se fait l’informateur des principaux travaux de L’INSTITUT LINUS PAULING maintenant situé dans l’Oregon aux Etats-Unis.

 

Une capsule révolutionnaire développée par Google X Lab vous préviendra dès l’apparition d’une maladie dans votre organisme

Une capsule révolutionnaire développée par Google X Lab vous préviendra dès l’apparition d’une maladie dans votre organisme

Dans le Google X Lab, son complexe top secret, Google planche sur des inventions futuristes et révolutionnaires.Le géant du multimédia Google étend encore un peu plus son empire. C’est dans le secteur de la médecine que la société s’illustre désormais, en développant une pilule capable de détecter les premiers signes de cancer, de crise cardiaque ou d’autres maladies. Vous serez bientôt gardé(e) en bonne santé à l’aide d’une simple capsule magnétique !

Google est actuellement en train de réaliser une pilule minuscule capable d’identifier vos maladies avant qu’elles ne deviennent un problème. Cet appareil contient des particules magnétiques à peu près 10 000 fois plus petites que l’épaisseur d’un cheveu humain. Elles possèdent des anticorps et des protéines qui peuvent détecter la présence de molécules « biomarquées » à l’intérieur du corps, celles qui indiquent par exemple un cancer ou une attaque imminente. « L’idée est simple. Vous avalez la pilule et c’est tout », explique Andrew Condrad, chef du département sciences au laboratoire de recherche [inlinetweet prefix= »Google X Lab » tweeter= »Google X Lab » suffix= »Google « ]Google X Lab[/inlinetweet]. « Elle voyage ensuite à travers votre corps et vu que les noyaux des particules sont magnétiques, vous pouvez leur demander n’importe quand ce qu’elles voient. »

Andrew estime que ces particules fonctionnent de la même manière que si l’on envoyait des milliers de médecins à l’intérieur d’une ville pour qu’ils visitent un à un les patients et diagnostiquer leurs problèmes. « Si vous regardez votre poignet, vous pouvez voir les veines les plus proches de la peau. En posant un aimant à cet endroit, vous pouvez piéger les nanoparticules. » L’appareil qui se porte au poignet fonctionne comme une montre connectée et sert à lire en permanence ce que les particules ont détecté au cours de leur voyage dans votre circuit sanguin. « On leur demande : qu’avez-vous vu ? Avez-vous trouvé un cancer ? Avez-vous vu quelque chose ressemblant à une zone fragile prédisant une attaque cardiaque ? Avez-vous vu un taux élevé de sodium ? »

particule-sanguine

particule-sanguine


Crédit Photo : http://www.nanobusiness.fi/

Le système, connu sous le nom de « plateforme à nanoparticules » est la dernière percée de Google dans le marché très lucratif de la santé, qui représente environ 10 % du budget dépensé par les différentes nations. En France, la santé s’est élevée à 175 milliards d’euros. C’est un pas qui s’éloigne de la médecine réactive, celle qui traite les maladies une fois qu’elles sont devenues assez sérieuses pour causer des symptômes aux patients, les poussant à se rendre chez le docteur. C’est donc un pas vers la médecine préventive, qui agit bien plus tôt, réduisant grandement les risques. Cette nouvelle méthode de prédiction va nécessiter de nouvelles façons de surveiller la santé normale des individus de telle sorte que les changements, même mineurs, puissent être détectés. La ligne d’action de Google va dans ce sens.

Pour le moment, les travaux en sont à leurs débuts. Les chercheurs n’ont pas encore découvert combien de nanoparticules seraient requises pour rendre ce système efficace. Il reste également à développer la couche de protection qui permettra à ces minuscules sondes de se lier à des cellules pour détecter les problèmes. La nouvelle a été rendue publique pour que Google trouve des partenaires afin de pousser la technologie plus loin. Andrew assure que la société américaine ne dirigerait pas la technologie et n’aurait pas accès aux données des patients récoltées par les particules. Une déclaration rassurante au vu des polémiques qui ont ébranlé la marque ces derniers temps. Seuls les médecins, les hôpitaux et les entreprises d’équipement médical pourraient utiliser ces pilules.

Les nanotechnologies représentent un nouveau champ de recherche au sein de la médecine. Elle promet de garantir la santé des patients mais comporte également des risques pour l’individu et l’environnement si ce n’est pas bien contrôlé. Cela pourrait avoir des conséquences involontaires sur le corps et même au-delà. Les applications médicales liées aux nouvelles techniques de diagnostic sont très régulées et Google pourrait se retrouver face à de sérieux casse-têtes pour prouver la sécurité et l’efficacité de sa plateforme à nanoparticules. En admettant qu’une société médicale souhaite utiliser la technologie, il ne faut pas attendre à voir ces pilules dans nos vaisseaux sanguins avant 5 ans. Ce n’est pas sans espoir pourtant, car l’une des précédentes innovations du Google X Lab, une lentille capable de contrôler le diabète, a été autorisée en juillet 2014.

Le projet de pilule intelligente est vraiment impressionnant ! Bravo aux scientifiques qui travaillent sur cette innovation sans précédent. A la rédaction, certains sont impatients de tester ce produit tandis que d’autres ont un peu peur d’abriter dans leur corps une myriade de petits objets électroniques. Toutefois, on ne peut s’empêcher d’imaginer l’homme du futur toujours en pleine forme et jamais malade, protégé par ces particules. Ça fait rêver ! Seriez-vous prêt à utiliser cette pilule intelligente si elle vous prévient du moindre développement de maladie dans votre organisme ?

TRISTAN BLANCHARD
SOURCE :  THE GUARDIAN et  Dailygeekshow.com/

 

Pin It on Pinterest

Shares