RGO, Brûlures d'estomac : médicaments anti-acides liés à des lésions rénales graves

L’utilisation d’IPP (Inhibiteurs de Pompes à Protons) est également associée à une augmentation de 28% du risque de développer une maladie rénale chronique et un risque plus élevé de 96% de développer une insuffisance rénale complète, par rapport à l’utilisation d’anti-acide-H2.

Lire la suite