Respiration abdominale :

Un capteur pour travailler sa respiration abdominale

À peine plus grand qu’une pièce de monnaie, le capteur Prana permet de travailler sa respiration et sa posture.

Prana, le premier capteur connecté capable de suivre à la fois sa respiration et sa posture, découle de l’idée que de bonnes habitudes prises dans ces deux sphères corporelles permettent de lutter efficacement contre le stress, les maux de dos et permettent aussi d’améliorer sa concentration.

 Prana permet de s’entraîner à la respiration diaphragmatique, caractérisée par des inspirations tellement profondes que l’abdomen s’élargit et que les poumons s’emplissent presque entièrement.

Au repos, on a souvent tendance à pratiquer la respiration thoracique, au cours de laquelle on n’emplit que la partie supérieure des poumons. Certains parlent de respiration haute et superficielle (thoracique), contre une respiration basse et ventrale (diaphragmatique ou abdominale).

Des études ont montré que la respiration diaphragmatique était préférable à celle thoracique parce qu’elle entraîne une meilleure oxygénation du corps, augmentant considérablement l’énergie de la personne.

Pour réussir à mettre en place une bonne respiration diaphragmatique automatique, il faut commencer par adopter une bonne posture, et le site Internet de Prana cite plusieurs études venant étayer les bienfaits de ces inspirations profondes.

Cet appareil, qui permet d’apprendre les différentes techniques de respiration, s’inspire de techniques anciennes comme celles du yoga, et propose des exercices d’apprentissages soit ludiques soit plus médicaux.

Le gadget et son application dédiée contiennent une bibliothèque d’exercices de respiration, de plus, des algorithmes intégrés à l’appareil permettent d’évaluer et d’identifier le type de respiration adoptée.

Il est doté d’une batterie affichant une autonomie de sept jours, autre point positif, il est à peine plus grand qu’une pièce de monnaie et peut donc être porté en toute discrétion.

source : LeParisien.fr